Élise Lavoie

LAVOIE, Élise

Née à Rimouski, Élise Lavoie commence l’étude du violon dès l’âge de quatre ans. Elle étudie au Conservatoire de cette même ville pendant neuf ans

avec Pierre Montgrain et poursuit sa formation à Montréal dans la classe de Sonia Jelinkova, où elle obtient le Prix du Conservatoire. Par la suite, elle se perfectionne à Paris auprès de Aurélio Pérez et à Toronto, en violon baroque, auprès de Jean Lamon. Lauréate du Prix du Lieutenant Gouverneur en 1996, elle se mérite aussi des distinctions en 1997 au Concours de musique du Canada et au Concours de l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières. Boursière des fondations La Savoyanne et Beaulieu-Langis, du Cercle des Cent Associés et plus récemment du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et la Fondation Desjardins Bourse jeunesse Raymond Blais, elle participe à de nombreux stages et festivals tels Meadowmount School of Music (N.Y.), l’Académie internationale de Nice, l’Académie Ravel et le New York String Orchestra Seminar.

Tout récemment, elle prend part à la « Retreat for professionnal violonists and violists », un stage portant sur la pédagogie du violon à l’Université d’Indiana. Comme soliste et chambriste, on a pu entendre Élise Lavoie avec les orchestres symphoniques du Conservatoire de musique de Montréal et des Jeunes de Montréal, de même que sur les ondes de Radio-Canada. Active comme musicienne d’orchestre, elle s’est produite fréquemment au sein d’ensembles tels les Violons du Roy, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre Métropolitain et la Piéta. Elle a été violoniste du Quatuor Bozzini pendant deux ans alors que l’ensemble se méritait le Prix Opus

Découverte 2001. Dès son arrivée en région, elle met sur pied, avec le violoncelliste James Darling, le Festival de musique de chambre « Concerts aux Îles du Bic ». Depuis septembre 2002, elle est professeure de violon à l’École de musique du Bas-Saint-Laurent. Elle a formé avec ses collègues en 2003, le Quatuor Saint-Germain, un quatuor à cordes qui oeuvre principalement dans la région du Bas Saint-Laurent. Elle a été la lauréate du premier Prix de la relève décerné par le Conseil de la Culture du Bas-Saint-Laurent. En 2003, elle était nommée professeure de violon au Conservatoire de musique de Rimouski.